cancer du sein

La lutte contre le cancer, objet d’une alliance Servier-EOS

Le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez les femmes avec près de 30% de nouveaux cas diagnostiqués chaque année. C’est également le second facteur de décès chez les femmes. Même si les progrès de la médecine ont permis d’améliorer la détection et le diagnostic et que des médicaments ont été élaborés, il demeure certains cancers du sein spécifiques qui ne peuvent être traités car le remède reste trop généraliste, trop global. Le médicament n’était spécialement créé pour tel type de cancer, provoquant un retour de ce dernier et occasionnant une rechute de la patiente.

La morphologie des cellules se modifie à chaque fois et des altérations génétiques peuvent apparaître dans la tumeur. Il était temps d’apporter un second souffle à cette recherche en développant des médicaments candidats spécifiques, ayant une approche moins généraliste. Les chercheurs ont alors découvert que le développement de nouveaux vaisseaux sanguins favorise la croissance de la tumeur (phénomène appelé angiogenèse). Les laboratoires Servier (Jean-Philippe Seta) et EOS (Ethical Oncology Sciences) ont développé un produit – l’E-3810 – qui est anti-angiogénétique, un inhibiteur très efficace.

jean philippe seta

Jean-Philippe Seta

Un développement médical pertinent

Jean-Philippe Seta, actuel numéro 2 du groupe Servier, l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en France, ajoute que cet accord avec EOS fournit l’occasion de faire d’énormes progrès rapidement avec l’E-3810 à travers les différentes étapes du développement clinique.

Ce médicament représente véritablement une percée dans le traitement de nombreux cancers et surtout le cancer du sein. Cet accord comprend 3 nouveaux programmes précliniques pour le traitement de tumeurs solides et liquides : les deux premières phases (Phase I et Phase IIa) ont d’ores et déjà montré leur efficacité et c’est très rapidement que la phase III va être enclenchée en vue des applications réelles sur le patient souffrant de tumeurs cancéreuses et de montrer une nouvelle voie de guérison et de prévention pour le cancer du sein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>